La newsletter

Visite virtuelle
Maison du temps libre
Stella d'hier et d'aujourd'hui REALISE PAR DIDIER THERRIEZ

Un dispositif de surveillance restreinte des baignades est mis en place les 8 et 9 SEPTEMBRE 2018.

La zone de baignade surveillée est assurée par des maîtres-nageurs sauveteurs civils qualifiés.

Cette zone de baignade surveillée est aménagée selon un plan de balisage restreint précisé ci-après, lorsque les horaires de surveillances sont limités de 12 heures à 18 heures et :

  • A terre:

– à l’extrémité nord (côté le Touquet) par un pavillon bleu, à 100 mètres du Poste de Secours,

– à l’extrémité sud (côté Merlimont) par un pavillon bleu, à 100 mètres du Poste de Secours.

  • En mer:

Par des bouées sphériques de couleur jaune jusqu’à 300 mètres à partir de la laisse de mer.

En dehors de la zone de surveillance, le public se baigne à ses risques et périls.

Il est interdit aux embarcations, engins non immatriculés ou embarcations propulsées par l’énergie humaine (aviron de mer, canoë, dériveur, kayak de mer, kitesurf, pédalo, planche à voile, stand-up paddle,… ) d’évoluer dans la zone de baignade lors des périodes de surveillance (hors et pendant la saison estivale). La pratique du longe-côte est autorisée toute l’année sur le rivage de la mer, y compris en zone de baignade lors des périodes de surveillance.

Deux chenaux d’accès à la mer sont mis en place à travers la bande littorale des 300m (côté Club Nautique Stellien) et sont réservés exclusivement aux navires à moteur et à la navigation à voile.

En cas de découverte d’un engin explosif, il y a lieu d’alerter le Poste de Secours ou la brigade territoriale de la Gendarmerie Nationale de Merlimont ou le Centre d’Incendie et de Secours d’Etaples qui demandera l’intervention du déminage à la préfecture du Pas-de-Calais (Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles- S.I.D.P.C. au 03.21.21.20.55) et ce pendant les heures de bureau et jours ouvrables ou au 03. 21.21.20.00 après 18h00, week-ends et jours fériés.

En cas d’échouage d’un mammifère marin vivant, mort ou en état de décomposition, il faut contacter sans délai le Centre de Recherche sur les Mammifères Marins (Tél : 05.46.44.99.10).

Nos réseaux…
logotwitter   logofacebook